Projet BAZED

Le secteur du BTP est le deuxième producteur de déchets en France après l’agriculture avec plus de 350 Mt/an dont environ 35 Mt/an pour le bâtiment. Par nécessité environnementale, le Grenelle de l’environnement et la Directive cadre déchets 2008/98/CE ont replacé la prévention des déchets au somment de la hiérarchie de gestion.

page-projet-bazed

Plus récemment, le Programme National de Prévention des Déchets 2014-2020 et la loi du 17 août 2015, dite loi de transition énergétique pour la croissance verte, ont fixé des objectifs importants pour les déchets du BTP :
– Stabilisation de la production en 2020 au niveau de 2010,
– 70 % de valorisation matière (en poids) à l’horizon 2020 de déchets non dangereux (hors déblais),
– 50% de mise en décharge des déchets non dangereux.

Malgré les initiatives importantes des industriels, les actions d’institutionnels, l’évolution de la réglementation, ce taux est d’environ 45 % en France et est en grande partie atteint grâce au secteur des travaux publics et au recyclage démocratisé de ses inertes.

Pour le bâtiment, la problématique est complexe. Le faible taux de valorisation des déchets de ce secteur s’explique par la conjugaison d’un ensemble de facteurs : une grande diversité des déchets souvent mélangés et contaminés, des difficultés à les trier (manque de formation, d’espace pour les bennes, etc), les surcoûts d’une gestion optimisée des déchets parfois difficilement assumés, le manque de sensibilisation des acteurs de l’acte de construire, le manque d’exutoires proches pour la valorisation.

La démarche BaZED

Le projet BAZED est né de l’idée de traiter la problématique à la source et sur du long terme.
La problématique des déchets du bâtiment est quasi systématiquement abordée avec des approches visant le traitement des déchets une fois qu’ils sont produits.
Une approche en amont avec la conception de bâtiments visant spécifiquement la réduction des déchets est à ce jour quasi inexistante en France.

La démarche BAZED constitue la première initiative française d’aide globale à la conception de bâtiments pour réduire leur production de déchets à toutes les étapes de leur cycle de vie.
Cette approche en conception se place en amont de la problématique du traitement des déchets générés car visant justement à ne pas les produire.

BAZED est un projet lauréat de l’appel à projet de R&D « Déchets du BTP » 2012 de l’ADEME.

Les recherches, qui ont duré trois ans, ont été menées en collaboration par les partenaires suivants :

  • Le Centre Technologique NOBATEK (coordinateur)
  • L’association ARMINES
  • L’Agence d’architecture XB ARCHITECTES.

Financement

Le projet a été co-financé par l’ADEME et les partenaires du projet.

Objectifs

BAZED a pour vocation de:

  • Créer les connaissances et les outils pour la maîtrise des bonnes pratiques de conception pour une économie des déchets à toutes les étapes du cycle de vie des bâtiments.
  • Initier une réflexion nationale autour de la conception comme levier essentiel du traitement de la problématique des déchets telle qu’elle a pu se produire autour des questions de la sobriété énergétique dans le bâtiment.
  • Initier une dynamique concertée de la chaine d’acteurs (Maîtrise d’Ouvrage + Acteurs de la conception + Maîtrise d’œuvre + Certificateurs + Industriels) vers la prévention des déchets et non plus seulement vers le traitement des déchets produits
    Les pratiques de conception pour la réduction des déchets visent également des effets sur la diminution de l’impact environnemental des bâtiments à plusieurs titres :
  • Éviter les impacts environnementaux du traitement des déchets non produits en phase construction et entretien.
  • Éviter les impacts environnementaux liés au transport des déchets non produits.
  • Réduire les impacts environnementaux liés aux matériaux utilisés (utilisation de matériaux réutilisés ou recyclés)
  • En réhabilitation, favoriser la conservation de l’existant et donc éviter les impacts liés au recours à des nouvelles matières et au traitement/transport des déchets.